Ludovic Chorgnon, témoignage d’un traileur 

Son parcours

Ludovic Chorgnon est un ultra triathlète français. D’abord, il commence le marathon à l’âge de 18 ans puis il pratique différents sports. Chef d’entreprise dans la communication et dans les Ressources Humaines, il vit à Vendôme avec sa femme et ses trois enfants.

De juillet à début août 2015, il effectue le record du nombre de  triathlons Iroman enchainés de suite, soit 41 fois ! En bref, cela représente : 3,8 km de nage, 180,2 km de vélo et un marathon. Pour une estimation : entre 8000 et 9000 kilocalories brûlées quotidiennement !

Ludo a également un très long palmarès à son actif. En effet, le sportif a couru plusieurs courses parmi les plus dures au monde, par exemple la Diagonale des Fous, le Marathon des Sables, ou encore le Grand Raid du Sahara. Tout cela en faisant des contrôles antidopages réguliers.

Son envie d’avoir la balise Capturs 

« Je vous ai connu car je voulais quelque chose de précis, de bonne autonomie et de léger. Aussi, je ne voulais aucune contrainte de poids. Je n’avais pas envie de partir avec des objets lourds. Puis j’ai découvert Capturs. » 

C'est le nombre de triathlons Ironman enchainés par Ludovic Chorgnon, ce qui en fait le record du monde !

Ludovic et Capturs

« En premier lieu, je voulais quelque chose de nouveau. Pour le partage, pouvoir partager son tracé GPS, c’est très bien. Aussi, le fait que les gens peuvent savoir où j’en suis de mon trajet, je trouve ça génial.

Ma hantise quand on court en permanence, c’est se retrouver avec un boîtier lourd, énorme. Là c’est petit, ça prend pas de place, on le transporte partout donc c’est top !

J’utilise la balise quand je pars en trail, uniquement pour les grandes courses. Je fais du trail très long. Par exemple, il y  a 15 jours, j’ai couru plus de 300 km. Sinon, je vais courir sur des crêtes, à des endroits où je sais qu’il y a peu de monde qui va venir me chercher. »

Capturs et son sport

« Quand je pars, les gens savent où j’en suis avec la balise. C’est intéressant pour l’équipe qui me suit sur place mais aussi pour les gens à distance. Avec Internet c’est top, ça permet de vivre l’aventure avec moi ».

Voir la page randonnée

Voir la page parapente

Voir la page défi en bateau