Des bosses et des bulles avec Capturs.

 

Matthieu, traileur et dessinateur lyonnais lance un projet très original, avec la balise Capturs. Il ne s’agit pas que de sport, mais presque ! 

Un mariage entre trail et dessin

Je suis Mathieu, le projet est né dans ma tête il y a un petit moment. Au début, je faisais des maquettes de mes livres avec des feuilles blanches, souvent des maquettes avec pleins de pages blanches. J’aimerais bien les faire passer de coureur en coureur, qu’ils dessinent quelque chose. J’y pense depuis un ou deux ans.

Faire un livre c’est bien, savoir où il passe c’est encore mieux. J’ai pensé à y intégrer un coffret et voir si on peut y intégrer la balise. J’avais vu des pubs Capturs et donc par la suite, je vous ai contacté. J’aimerais que le coffret fasse le tour du Monde.

Je suis ravi que vous ayez répondu favorablement, c’est une belle aventure.

L’organisation de ce projet

Je ne voulais pas faire de chemin préétabli. Je voulais laisser libre choix aux coureurs de à qui, quand et où ils allaient remettre le livre. je ne sais pas forcément combien de temps ça va prendre, etc. En fait, l’idée est que le hasard entre en jeu, car on ne sait pas quand cela va finir. Ça reste très libre comme voyage. La balise est intégrée au coffret.

L’idée du projet

Avant j’avais fait un livre mais avec des illustrateurs du monde entier. Ils se le remettaient de main en main et ça m’avait beaucoup plu. Cela demande un peu de temps à chacun, et puis ça laisse une trace sympa. Il y a une cause qui me tient à cœur c’est les enfants. Dans l’idée, j’aimerais qu’à la fin du périple, le livre soit vendu aux enchères et la somme soit reversée à une association. Ce serait ça le cheminement de l’idée du coffret.

Sa réussite

Pour moi la réussite ce sera que toutes les pages soient remplies, des belles photos de traileurs, un tour du Monde, que ça apporte beaucoup de légèreté. J’aimerais finalement que ce soit quelque chose de très positif.

Son amour du dessin

Depuis tout petit, toutes mes études je dessinais à côté. J’ai toujours eu envie d’en faire mon métier, j’avais beaucoup de chose à dessiner donc ça me prenait forcément beaucoup de temps. Aujourd’hui c’est mon métier.  C’est une façon pour moi de raconter des choses.

Voir la page trail

Voir la page ski

Voir la page cordée